Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 septembre 2011 5 09 /09 /septembre /2011 17:39

Sur l'air des copains d'abord :

 

" Non, ce n'était pas une blague,

Qu'on se le dise dans l'agglo

La Mère Gaëlle déménageait tous ses artichauts

Entre les lignes des tableaux

Elle faisait des regards trop gros

Entre les lignes des tableaux, il y en avait trop !

 

Plannings, soucis et horoquartz

Et gastros et zimbras en masse

Il lui tardait de dire banco

De s'casser là haut

Là haut où l'air était plus pur

Mais où y aurait plus de voitures

Mais moins de cons et de blaireaux

Enfin, c'est pas sûr !...

 

Les collègues étaient un peu tristes

De voir partir leur directrice

La meilleure, la plus rigolote et la mieux coiffée

C'était pas d'chance dans le quartier

Y faudrait se réadapter

A la nouvelle qui allait bientôt arriver

 

La Mère Gaëlle allait à Gnève

Et ça allait lui faire drôle

De ne plus voir le ciel bien bleu

Et nos blagounettes

Mais c'est promis on resterait

Tous unis comme un livre relié

Dont chaque page est une histoire,

Une histoire de gare !

 

Et bien voilà que nous y sommes

Que l'heure approche

Que le gong sonne

Il faudra bientôt nous quitter

Ce sera pas gai

Nous serons là les bras ballants

L'oeil vitreux et la bouche serrée

Pour dire au revoir à celle que tous nous avons bien aimée

 

Chère Gaëlle, n'oublies jamais

tes collègues qui t'ont bien choyée

à oublier de faire les stats ou bien de compter !

 

Pouloup pouloup pouloup pouloup

Pouloup pouloup pouloup pouloup

 

Ils s'app'laient les copains d'abord, les copains d'abord..."

Partager cet article
Repost0

commentaires

  • : Canto de almas
  • : Une bib sur la route
  • Contact

Recherche

Archives